Skip to content

Exposition d’oeuvres d’art en extérieur du 15 avril au 15 juillet 2018

Varadero, longue plage de Cuba avec quelques belles demeures….

Sèvres Outdoors 2016

 

Collectif Outdoors – Second Life of Materials Road – Domaine national de Saint Cloud


merry christmas gaston

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

SECOND LIFE OF MATERIALS ROAD

couv_2015-10-26

LOGO-02

ANNE WENZEL – SEVRES OUDOORS 2015

DSC_2943 DSC_2826

ANNE WENZEL

DAMAGED GOODS (BUST, LARGE, DARKBLUE), 2013

GALERIE SUZANNE TARASIEVE
GRÈS NOIR ÉMAILLÉ, 135X83X54 CM / BLACK ENAMELLED STONEWARE

L’ARTISTE

Anne Wenzel est née en 1972 en Allemagne. Elle a étudié à l’Académie des Beaux-arts AKI (Enschede, Pays-Bas). Elle vit et travaille depuis 1992 aux Pays-Bas.
Elle a récemment présenté une grande exposition personnelle au centre d’art Tent à Rotterdam (2014) et prépare pour septembre 2015 une grande exposition au Stedelijk Museum à Hertogenbosch (Pays-Bas).
L’oeuvre d’Anne Wenzel détourne la tradition céramiste pour réaliser sculptures et installations. Elle s’intéresse à la perception des désastres (catastrophes naturelles, attentats, craintes millénaristes…) qu’elle considère comme une métaphore des peurs de tout un chacun.

Anne Wenzel was born in Germany in 1972. She studied at AKI (Enschede, Netherlands). She lives and works in Netherlands since 1992.
Her work has recently been exhibited at Tent Art Center in Rotterdam (2014) and will be exhibited in a big solo presentation in september 2015 at Stedelijk Museum in Hertogenbosch (Netherlands). Anne Wenzel’s work distorts the ceramic tradition in order to create sculptures and installations. She draws attention to tragedies perception (natural disasters, attacks, millenarian anxieties…) thought as everyone metaphoric fears.

L’OEUVRE

Damaged Goods est une série de sculptures qui consiste en un ensemble de bustes monumentaux en grès noir émaillé. Ces oeuvres s’inspirent des photos de soldats défigurés durant la première guerre mondiale : les gueules cassées. Les visages et torses sont entaillés, creusés et comme fondus par l’émail de couleur qui les recouvre. Après un long travail de modelage, l’artiste détruit et ravage la sculpture, ce qui renforce l’éloquence des parties intactes.
Ce procédé place également l’oeuvre dans un équilibre entre abstraction et figuration, tout en s’inscrivant dans la tradition de la sculpture classique. Selon l’artiste, « un buste rend l’homme digne d’intérêt », et l’anonyme devient un individu, mais retourne dans le même temps à l’anonymat par l’absence de visage.

« Damaged Goods » is a series of sculptures which consists of a set of monumental busts in black enamelled stoneware, inspired by the maimed faces of soldiers wounded during the First World War.
The faces and torsos are slashed and gouged by the coloured enamel applied on the surface. After a long process of modelling, the artist then ravages and destroys the resulting sculpture, making the parts that are left even more eloquent.
This process also balances the work between abstraction and figuration, while placing it within the tradition of classical sculpture. As the artist explains, « a bust makes man worthy of interest », turning an anonymous figure into an individual. But the absence of face restores in the same time anonymity.

Galerie Suzanne Tarasieve
Site internet: 2013.suzanne-tarasieve.com
Contact: info@suzanne-tarasieve.com
Facebook: www.facebook.com/galerie.tarasieve

Anita Molinaro – Sèvres Outdoors 2015

DSC_2824

ANITA MOLINERO

SANS TITRE (DE LA SÉRIE OYONNAX), 2007

GALERIE CORTHEX ATHLETICO
PROLYPOPYLÈNE, 120X60X80 CM / PROLYPOPYLENE

L’ARTISTE

Anita Molinero est une artiste française, née à Floirac (Gironde) en 1953. Elle vit et travaille à Paris.
Issue de l’Ecole supérieure des Beaux-Arts de Marseille, Anita Molinero compose, pendant ses années punk, ses premières sculptures en faisant se rencontrer des objets et des matériaux de récupération.
Elle choisit ensuite d’apporter aux formes la puissance de l’irréversibilité du geste et pour cela adopte le plastique et une série de matériaux toxiques qu’elle coupe, brûle, lacère et sculpte.Sa démarche s’attache à la pérennité de ces matériaux dont on ne peut se débarrasser et veille toujours à arrêter son geste avant que la pièce ne verse dans l’informe.

Anita Molinero is a French artist, born in Floirac (Gironde, France) in 1953. She currently lives andworks in Paris.
After finishing the Ecole supérieure des Beaux-Arts of Marseille, Anita Molinero composed during her punk years her first sculptures, which made encounter salvaged objects and materials.
Further on, she decided to add to the shapes the power of an irreversible gesture for which she adopted plastic and a series of toxic materials that she cuts, burns, slashes and sculpts. Her approach is based on sustainable materials that you cannot get rid of and always ensure to stop the gesture before the piece goes into a formless state.

L’OEUVRE

Oyonnax est une commune française aujourd’hui au centre de la Plastics Vallée, qui a été reconnue en 2005 comme pôle de compétitivité pour la plasturgie. Anita Molinero a choisi d’y produire une série qui a pris le nom de cette commune, dans une usine qui transforme le plastique.
L’artiste a souhaité rendre équivalent et simultané le geste singulier de l’artiste et la trace du design industriel en déréglant le temps de production de l’objet (un séparateur de voie de couleur rouge). Une fois sorti du moule, l’objet a été travaillé avec un compresseur d’air en gonflant certaines parties et en en déformant d’autres, tout en conservant des traces de l’industrie à d’autres endroits.

Oyonnax is a French city located at the center of the Plastics Vallée, which was recognized in 2005 as a competitiveness pole of plastics processing industry. Anita Molinero chose to produce there, in a factory that processes plastic a series of works that took the name of this city.
The artist wanted to render equal and simultaneous the singular gesture of the artist and the trace of industrial design by upsetting the production time of the object (a traffic lane separator in red). After retrieving it from the cast, the object was worked with an air compressor to swell certain parts and to deform others, all at the same time preserving the traces of industry in other places.

Galerie Cortex Athletico
Site internet: www.cortexathletico.com
Contact: paris@cortexathletico.com
Facebook: www.facebook.com/cortexathletico

Sèvres Outdoors 2015

www.sevresoutdoors.com

Sevres Outdoors

Châteaux hantés d’histoires

Trakai (Lituanie)

Trakai est une ville bâtie sur l’eau, et son château le plus célèbre est au beau milieu d’un lac. Pourtant, celui qu’on peut admirer de nos jours n’est pas l’original : au début du XVesiècle, la construction en bois fut remplacée par une forteresse en pierre, qui dut également être restaurée après avoir souffert pendant les deux Guerres mondiales.

Egeskov (île de Fionie, Danemark)

Selon la légende, il fallut une forêt de chênes entière pour construire les fondations du château, et c’est d’où il tire son nom : Egeskov signifie en effet… « forêt de chênes ». Il fut construit en 1554 par Frands Brockenhuus et est considéré comme la forteresse Renaissance la mieux conservée d’Europe.

Sully-sur-Loire (France)

Bien qu’il fût bombardé deux fois pendant la Seconde Guerre mondiale, ce château demeure l’une des grandes attractions de la vallée de la Loire, notamment grâce aux importants travaux de rénovation qui y ont été entrepris. Voltaire y résida en 1715 après sa fuite de Paris. En outre, il a été inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 2000.

Alcazar de Ségovie (Espagne)

Forteresse édifiée durant la domination arabe en 1120, trente-deux ans après la reconquête de la ville de Ségovie par les Musulmans, l’alcazar fut la résidence favorite des rois de Castille. La salle des Rois, avec sa frise représentant tous les rois et reines d’Espagne, est un passage obligé. De nos jours, il abrite un musée des Armes et les Archives militaires générales.

Manzanares el Real (Espagne)

L’Espagne n’est décidément pas seulement le pays de la plus belle femme du monde,Penélope Cruz : si vous allez à Madrid, ne manquez pas, à une cinquantaine de kilomètres au nord, le château des Mendoza, celui-là même où fut tournée une grande partie du célèbre film d’Anthony Mann, Le Cid (1961), avec Charlton Heston et Sophia Loren. Construit au XVe siècle sur un ermitage roman mudéjar, il tire son principal attrait de ses fortifications, parmi les mieux conservées d’Espagne.

Leeds (Royaume-Uni)

Les rois Édouard Ier et Henri VIII, entre autres, vécurent dans ce château situé à 6,4 km au sud-est de Maidstone, dans le Kent. La reine Isabelle de France, épouse du roi d’Angleterre Édouard II, y fut même emprisonnée !

Chambord (France)

Si vous avez peur en avion, n’oubliez pas que notre pays abrite parmi les plus beaux châteaux du monde, comme Versailles, ou Chambord. Le plus célèbre des châteaux de la Loire est une bâtisse imposante de la Renaissance, construite en 1539 sous l’ordre de François Ier, qui en fit son pavillon de chasse. Bien qu’il fût signé par Dominique de Cortone (le Boccador), certains historiens pensent que Léonard de Vinci joua un rôle non négligeable dans sa création.

Sant’Angelo (Rome, Italie)

Sur la rive droite du Tibre, très proche de la basilique Saint-Pierre, on découvre les fortifications que l’empereur Hadrien fit construire en 135 après J.-C. pour abriter son propre mausolée, et qui devint rapidement une bâtisse militaire. Le pape Clément VII s’y réfugia pendant le siège et le sac de Rome en 1527, grâce au passetto, le passage secret qui relie la résidence papale et le château.

Neuschwanstein (Schwangau, Allemagne)

Vous l’avez sans doute aperçu dans de nombreux films (ou puzzles !), mais tant que vous ne l’aurez pas vu en vrai, vous ne pourrez pas profiter de son incroyable beauté. Si vous allez à Munich, organisez-vous donc une excursion vers ce château du XIXe siècle, tout proche. Ce caprice de Louis II de Bavière a inspiré Disney pour son propre château.

Bran (Roumanie)

Peut-être que vous le trouverez moins beau que Chambord, mais ce château fortifié situé en Transylvanie attire néanmoins des hordes de touristes chaque année : il fut en effet la résidence du comte Dracula, en tout cas selon le roman de Bram Stoker. Un château hanté ?