Skip to content

Conte de la nuit étrange

Cette fille nubile éperdue et perdue dont l’engeance de beauté effraie erre ici et là dans les nuits où même les loups n’osent point s’aventurer de peur de ces souffles énigmatiques.

Cette robe grège lui sied parfaitement et ses souillures lui donnent comme un air altier, impénétrable, elle court à la recherche de l’arbre de lumière, elle le cherche, elle le hume, par delà les humains, par delà les foudres du ciel estampé et frileux et froid.

Un jour dans une nuit d’encre scintillante elle découvrit cet arbre aux pouvoirs extrahumains, et s’agenouilla, se dénuda et s’offrit entièrement à sa lumière comme pour se faire happer, corps et âme, pour un long voyage vers l’absolu de ses exigences et d’une éternité de sérénité.

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*