Skip to content

Il est fait beau…

Les privilèges de la beauté sont immenses. Elle agit même sur ceux qui ne la constatent pas.

Jean Cocteau
Extrait de Les enfants terribles

Alors oui commencer sa journée par une telle citation, il y a toujours quelque chose de très réjouissant. On se dit qu’il ne s’agit plus d’une journée comme les autres, que les êtres et la matière va s’ouvrir à nous, que tout sera simple comme un verre d’eau et tant mieuw, que rien ne pourra altérer la plénitude et la profondeur des sens…

ab imo pectore

et pour une fois je fous à la poubelle toutes ces phrases idiotes du genre:
« Comment ne pas fondre pour ce soin visage si agréable ? Lissant, repulpant, ce masque est un geste anti-âge et anti-fatigue. »
 
Il n’est pas une journée, semble-t-il, sans que nous ayons à vivre une expérience impliquant un jugement esthétique. L’énoncé « x est beau » est probablement un de ceux les plus utilisés dans notre réalité quotidienne, les objets ainsi désignés, prenant valeur de signes semblent posséder une réalité indépendante des individus. Pourtant si tout jugement combine des signes à des perceptions, la signification de ces jugements, elle, est liée à des personnes et à des événements réels. C’est pourquoi nous pourrions comprendre le beau comme l’expression directe de l’idée de valeur accordée à un objet. Hors c’est faux…
 
encore du beau simple
et du beau doux
du beau horizon
du beau vent

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*