Skip to content

Journée Mondiale de Prière des femmes 2011 avec le Chili

En France, 300 groupes proposent une animation pour la Journée Mondiale de Prière des femmes, vendredi 4 mars 2011. Préparée par les femmes du Chili, elle a pour thème : « Combien avez-vous de pains ? » (Marc 6, 38)
Le pain, un aliment de base (presque) universel ! Le partager est partout une marque d’hospitalité.

Au cours des célébrations pour la Journée Mondiale de Prière des femmes du 4 mars 2011, les textes bibliques évoquent le pain. « Le Seigneur ton Dieu… te fait entrer dans un pays où tu mangeras du pain à satiété. » dit le Deutéronome (8). Dans le Livre des Rois, le prophète Elie demande à la veuve de Sarepta : « Va me chercher, je t’en prie, un morceau de pain » (1 Rois 17).

A travers « Combien avons-nous de pains ? » (Marc 6, 38), les femmes du Chili nous invitent à nous poser cette question : « Que pouvons-nous partager ? »  A nous de multiplier les pains aujourd’hui en étant solidaires !
 

Personne inspirée par Dieu pour être son porte parole.

Prier en France

De nombreux temps de prière sont organisés par l’Action catholique des Femmes (ACF), notamment dans les diocèses de Soissons et de Pamiers. Certains on lieu dans une communauté de religieuses, avec les Carmélites de Fouquières-les-Béthune (diocèse d’Arras) ou Clarisses d’Haubourdin (diocèse de Lille).

Les lieux choisis sont des signes forts de la démarche œcuménique de la Journée : rendez-vous au Centre œcuménique Saint-Marc (diocèse de Grenoble-Vienne), dans un Temple de l’Eglise Réformée (diocèses d’Evry-Corbeil-Essonnes ou de Troyes), dans une église catholique avec une femme pasteur (diocèse de Besançon).
 

Peuple chrétien confié à un évêque.Appellation donnée aux évêques, aux prêtres en raison de la mission pastorale qui leur est confiée.

Agir au Chili

Cinq projets de développement seront soutenus par la quête à l’issue des temps de prière :

« Mission 21 » : « Service pour la Paix et la Justice » à la périphérie de Santiago. Formation et sensibilisation des femmes pour lutter contre les violences.

« Caritas » : aide aux familles de pêcheurs de la région de Maule, ayant tout perdu dans le tremblement de terre. Le 27 février 2010, un séisme de magnitude 8,8, suivi d’un tsunami, avait fait plus de 500 morts et détruit des villages entiers.

« Fondation « Puente » à Santiago » Soutien aux étudiants peu fortunés dont une majorité de jeunes fille

« Centre La Granja de l’Eglise méthodiste » : formation des femmes indigènes Mapuches
« L’Armée du Salut au Chili » : un don d’urgence a déjà été envoyé pour venir en aide à ceux qui ont tout perdu dans le tremblement de terre (distribution de ration alimentaire…)

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*