Skip to content

buzzwords : exaspérantes expressions du boulot…

Inspiré par Adèle Bréau – Publié le 19 février 2012

Le monde professionnel a bien des spécificités, dont celui d’être un formidable outil de création d’expressions ridicules qui ont la particularité de se répandre comme une traînée de poudre, et de se reproduire comme des Aliens. La vie professionnelle réussit à nous imposer l’utilisation de ce sabir grotesque, que nous finissons par parler couramment, et avec le plus grand naturel, nous rendant à notre tour passablement risible. Force est de constater que si vous n’entrez pas dans le moule en baragouinant vous aussi la pro langue « qui va bien », vous serez certainement moins prise au sérieux que votre concurrent à l’embauche. Voici des expressions pro énervantes, leurs définitions et leur utilisation.

1. qui va bien = dans « Mets-moi le p’tit graphique qui va bien dans la prez’ ». Employé très abusivement dans le milieu de la com’. Expression à vomir.
2. « juste » = comme dans « C’est JUSTE exaspérant ! »
3. être à l’aise / en phase / confortable avec… = associer des mots de cocooning au jargon pro, pour plus de douceur dans ce monde de brutes ?
4. deadline = jour après lequel si t’as pas fini ton taf t’es mort.
5. ça fait du sens = abominable utilisation de la langue française qui semble signifier que ça A du sens, voire que ça en fabrique. Littéralement traduit de l’anglais « to make sense ».
6. asap = as soon as possible = expression complètement has-been qui s’enracine malgré tout = « J’attends ton retour asap »
7. charrette = comme asap, « charrette » est vieux comme le monde et veut dire « être en retard » comme dans « Je suis charrette sur ma prez’ ». Expression d’architecte à l’origine.
8. sous l’eau = charrette = tellement submergée de trucs à faire qu’on se noie. Souvent utilisé comme excuse aux copines pour ne pas avoir répondu à un mail : « Sorry je te réponds tard mais je suis SOUS L’EAU ».
9. le pipe (prononcé « païpe ») = « avoir des projets dans le pipe » = dans les tuyaux
10. la To-do = « C’est sur ta To-Do ? » = To-do liste = liste où tu notes indéfiniment les mêmes trucs que tu dois faire depuis des semaines.
11. au jour d’aujourd’hui = atrocité du langage courant actuel. Qu’on retrouve l’auteur initial et qu’on l’embroche !
12. next step = « quelles sont les prochaines étapes du projet ? »= assez désagréable, utilisé sans introduction ni rien. Juste : « Alors, next step ?! »
13. prendre le lead = se positionner en chef sur un projet = « Je vais prendre le lead si ça t’ennuie pas » Euh…
14. faire un retour = « Tu me fais un retour là-dessus ? » = utilisation totalement incorrecte !
15. LMK (Let Me Know) = à la fin d’un mail ou sur une note = Fais-moi savoir ce qu’il en est / ce que tu en penses. Très snob. (à associer à TBD = to be done, to be determined).
16. à date = « on fait un point à date »
17. merci de… = tournure à la mode qui fait soit disant gagner du temps aux utilisateurs de smartphones mais reste excessivement autoritaire
18. drafter = faire un brouillon. Bref, ébaucher, faire un truc vite fait pas très bien fait.
19. « la prez » = présentation = « Tu m’envoie ta prez’ asap stp ?
20. brainstormer = réfléchir ensemble parce qu’à plusieurs y’a plein d’idées qui fusent et d’où vont jaillir des concepts innovants = se branler la nouille
21. revenir vers = « Tu reviens vers moi avec une proposition ? » = c’est à toi de me contacter, et ne reviens pas seulement VERS moi mais JUSQU’A moi. (« Sisi, je suis revenue vers toi mais je me suis arrêtée en chemin… »).
22. mutualiser = regrouper les savoirs-faire pour dépenser moins = expression de rapiat
23. googliser = chercher sur Google = « Tu l’as googlée la nouvelle stagios ? »
24. best practices = bons usages comme dans « Merci de partager vos best practices »
25. faire atterrir une proposition = la terminer (Baaaaaaam !)
26. updater = mettre à jour = « J’ai pas été updaté sur le dernier projet »
27. full = full time, full acess, full tout et n’importe quoi pour rendre sa phrase chic et riche
28. feed-back = retour = « J’attends ton feed-back asap ». Utilisée également pour dire « impression» dans « J’ai pas eu ton feed-back sur la nouvelle stagios ».
29. FYI = For Your Information = Jette un coup d’œil à ce doc mais de toute façon ça ne te concerne pas vraiment.
30. dans mon scope = de mon ressort
31. deal-breaker = « J’espère que notre devis que constituera pas un deal-breaker » = rupture d’accord mais évoquer un « deal-breaker » est moins angoissant pour les deux parties, ceux qui essayent de conclure le deal.
32. brief = topo = instructions. Peut également désigner une réunion de début de projet. « On se voit au brief ? »
33. REX = retour d’expérience
34. donner son go = dire qu’on a bien tout vérifié et que quand on a dit GO si y’a un problème malgré tout on est mort.
35. clivant = confusant (n°44)
36. shooter = « shooter un mail » = l’envoyer mais à plein de gens comme avec une mitraillette
37. conf call = conference call = conversation téléphonique à plusieurs. Une horreur où seules deux personnes parlent pendant que les autres se font les ongles ou dessinent des arabesques sur leur cahier.
38. a minima = le « au minimum » 2012, manifestement jugé has been après des siècles de bons et loyaux services.
39. être force de proposition = prendre des initiatives, être créatif
40. out of the box = dans « Laissez fuser vos idées, mêmes les plus out of the box ». Utilisé dans les réunions de brainstorming (voir n°20) pour parler d’une pensée non conventionnelle, différente, originale.
41. compiler = « On compile nos notes ? » = ajouter les unes aux autres pour en faire une synthèse.
42. collecter = récupérer
43. BTW = By the Way = très snob, comme unique phrase dans un transfert de mail. A rapprocher de FYI (voir n°29)
44. confusant = « est-ce que ce wording ne risque pas d’être confusant ? » = qui embrouille au lieu d’expliquer
45. itération = allers-retours (dans des mails)
46. from scratch = version anglaise de notre « ex nihilo » lucrécien = démarrer un projet à partir du grand néant
47. provoquer une réunion = la monter (voir n°49)
48. cascading = transmission comme dans « Les managers doivent cascader la vision et la stratégie de l’entreprise et partager leurs best practises »
49. monter une réunion = l’organiser = envoyer un mail aux personnes présentes pour leur demander si elles sont dispos. Bref, une tâche compliquée !
50. rencontrer un impondérable (« Je n’ai pas pu venir ce matin j’ai rencontré un impondérable »)… Euh… du genre « Hello, ravi de vous rencontrer je suis un impondérable » ??
51. « ça a du sens » on ne sait ce que cela veut dire

52. »réaliser cette tache en avance de phase » pourquoi parler de phase

53. « il y a un delta de 1 € entre... »il y a une différence

54.« comme convenu » alors que personne n’a convenu de rien

55.  « Voici le CR du Kick Off […] » voir le compte-rendu du lancement ?

56. « Cdt. » combien de temps… Cordialement….

57. « T’as intérêt à backuper les sources et les data, en cas de crash serveur tu pourrais toujours interopérer en mode dégradé » vive les informaticiens

58. « propal » (diminutif pour proposition commerciale)

59. « On s’cale un dej », on décide d’une date de déjeuner

60. « Les sushis j’en peux plus », je ne veux plus manger japonais

61. « Ça rame, ça rame », l’ordinateur est lent

62. « Qui a de la connexion, là ? ».  internet

63. « Ça, c’est pour hier ». à faire rapidement

64. « Ok, c’est quoi la deadline? »,

65. « Le projet a été mal drivé »,

66. « J’propose un brainstorm »,

67. « Écoute, le plus simple, j’te briefe, tu me débriefes »,

et les vôtres?

http://macarriereti.files.wordpress.com/2008/04/dilbert_3a.jpg

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*