Skip to content

Les 10 produits culinaires italiens que nous aimons tant…

Le vinaigre balsamique : Avec son arôme doux et sucré, il a subtilement évincé le vinaigre traditionnel de nos vinaigrettes. Produit dans la région de Modène, il relève à merveille nos salades d’été. Comme un grand vin, il se bonifie avec le temps et ses aficionados le dégustent à 12, 25, voire même 50 ans d’âge

Le parmesan : Grand rival du gruyère à l’heure des pastas, le parmigiano reggiano se trouve dans les réfrigérateurs de n’importe quel foyer ou commerce de proximité français. Bien qu’on l’ait adopté, on ne l’utilise presque exclusivement que dans les plats de la gastronomie italienne, que ce soit en râpé dans les pâtes et le risotto ou en fines lamelles sur la pizza.

Les pâtes : Dresser un classement des produits italiens préférés des Français sans mentionner les pâtes serait une hérésie. Pourtant, à raison de 488 millions de paquets de pâtes achetés par an dans l’Hexagone, on aurait tendance à oublier leurs origines. Pour une fois, rendons à César ce qui est à César dans le pays duquel les habitants consomment tout de même 28 kilos de pâtes par an et par personne.

La mozzarella : La France a beau être le pays du fromage, cela ne l’empêche pas d’aller piquer quelques bons produits laitiers de l’autre côté de la frontière. Fraîche, délicate, la mozzarella est issue d’un savoir-faire typiquement italien, semblable à nulle autre de nos spécialités. Rafraîchissante en salade, elle nous fait tout aussi bien fondre en tartes ou sur la pizza. C’est pourquoi sa consommation a augmenté de 10% ces dernières années tandis qu’en contrepartie celle du camembert a chuté

Le jambon de Parme : Fin, fondant et délicat le jambon de Parme s’est taillé une place de choix dans nos habitudes alimentaires. Son prix bien plus élevé que celui de notre jambon blanc l’a hissé au rang de petit plaisir gourmand. Un péché dans lequel nous excellons, puisque sur 9 millions de jambons produits en Italie, 400 000 sont exportés chez nous. La France est ainsi la seconde plus grande consommatrice extérieure mondiale de cette charcuterie transalpine, après les États-Unis.

La pâte à tartiner chocolat-noisettes : Avec 75 000 tonnes étalées chaque année sur les tartines de notre contrée (contre 50 000 tonnes chez les Italiens), nous remportons haut la main le titre de plus grands adorateurs de la célèbre pâte à tartiner. Et ce, sans crainte de l’indigestion.

La pizza : 95. C’est le nombre de pizzas qui ont été englouties dans l’Hexagone le temps que vous lisiez ce septième point. Si les Américains se montrent plus gloutons que nous dans cette affaire, nous nous plaçons devant les Italiens dans le classement des plus grands mangeurs de pizzas. originaire de la région de Naples,

L’expresso : Pour 40% des Français, l’expresso est le meilleur café. Il est d’ailleurs tellement entré dans les mœurs que, siroté en terrasse de bistrot parisien, il est l’image d’Épinal de notre art de vivre. Pourtant, le moka tel qu’on le déguste aujourd’hui est le produit d’une invention turinoise de la fin de XIXème siècle.

Le pesto : Cette sauce à base de basilic, pignons de pin, huile d’olive et fromage râpé est l’alternative idéale à la sauce tomate dont on a depuis longtemps fait le tour. Apparu comme le sauveur de nos soirées pâtes, on a depuis tendance à l’utiliser à tort et à travers pour relever n’importe quel plat

Les tomates séchées : Produites traditionnellement dans le Sud de l’Italie où elles étaient séchées sur les toits de tuiles pour permettre aux familles de consommer des tomates en hiver, les tomates séchées sont désormais adorées des Français qui les utilisent en salades, sandwich ou dans les pâtes et les pizzas

 

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*