Skip to content

Paris, la nuit chaude d’un mois août…

je crois que je suis romantique

j’imagine que mon âme l’est aussi …
exigence et passionnnnnnnnellllllllllllllllllle…
charmante
je veux tout, et tout du haut de tout, et à tout moment
vertige du tout…
tombe-t-on amoureux d’un tel être?
je ne sais pas attendre, il est hors de question que j’attende un instant qui est déjà passé…

Mais quel corps, quel visage, quel trésor se cachent derrière ses mots ?

dévoiler les charmes, un peu, Oh non… Si peu…

je veux tout dans l’instant qui vient et non celui qui passe, celui qui vient de passer, celui qui est partie.. Femme impudente, impatiente, qui sublime ses exigences pour les dompter… toujours… Je veux que mes rêves soient réalité..

Faites que la tour Eiffel soit bleue, je le veux!

 31 août 2009 •

Sur le dos d’un moteur volant,

je traverse ces rues chaudes,

éparpillées entre des arbres sereins,

agités par quelques brises effrontées

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*