Skip to content

Charles Kiffer

Né le 8 juin 1902 à Paris
Décédé le 20 janvier 1992.

Sa mère enseigne le piano et son père, tailleur, travaille pour de nombreux comédiens. Baigné très tôt dans le monde des artistes, Kiffer se met à dessiner et à caricaturer les acteurs.
A partir de 1918, il fréquente l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Il réalise en 1923, pour son propre plaisir, le portrait de Maurice Chevalier qui lui confie la réalisation des affiches de ses spectacles suivants en 1926 et 1927. Dès lors, il devient l’affichiste attitré du chanteur et réalise pour lui treize affiches jusqu’en 1963.
Charles Kiffer, passionné aussi par les procédés d’impression, exécute à partir de 1929 ses propres lithographies, parfois en collaboration avec différents ateliers parisiens.
Il illustre des affiches pour de nombreuses vedettes comme Georges Guétary (1933), Charles Trénet, Edith Piaf (1936), Yves Montand, Rina Ketti, Gaby Morlay en 1939…
Dans les domaines de la danse, du cinéma et du cirque, de grands noms comme Joséphine Baker, Brigitte Bardot, Mistinguett, les clowns Alex, Porto, Rhum font appel à son talent.
Pendant le Seconde Guerre mondiale, l’artiste, mobilisé dans la région de Rouen, a pour mission de repeindre et de camoufler les avions français. Après la guerre, il retourne dans le monde du spectacle. En 1949, Kiffer représente l’animateur radiophonique Zappy Max et plus tard les artistes Gilbert Becaud, Annie Cordy, les Compagnons de la Chanson… A partir de 1955, il réalise une dizaine d’affiches pour le mime Marcel Marceau.
Kiffer crée aussi de nombreux décors et rideaux de scène pour le Casino de Paris. Plus de soixante-cinq ans après sa première affiche, Kiffer travaille encore dans son atelier de l’île Saint-Louis à Paris où il aime recevoir ses amis et les grands artistes contemporains.
Le Centre de l’Affiche de Toulouse lui rend hommage en 1990 en réalisant sa dernière exposition d’affiches. Le jour de l’inauguration, les affichistes Foré, Auriac et Léo Kouper ont salué tout spécialement son oeuvre. Charles Kiffer s’éteint à son domicile parisien le lundi 20 janvier 1992.

Maurice Chevalier lui confie alors la réalisation des ses affiches publicitaires, jusqu’en 1963. Il travaillera notamment pour Gaby Morlay, Yves Montand, Joséphine Baker, Charles Trenet, Edith Piaf ( 1936) Gilbert Becaud, les Compagnons de la Chansons, Marcel Marceau, et bien d’autres.  Charles Kiffer, assidu de l’Olympia et de Bobino, croquera Georges Brassens, pour lequel il avait beaucoup d’admiration. Charles Kiffer décèdera à son domicile Parisien le 20 janvier 1992.  Voici pour vous, en exclusivité,   quelques uns de ces dessins.

 

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*