Skip to content

le mélange des corps sorti de la terre, RODIN

Rodin

François Auguste René Rodin est né le 12 novembre 1840 à Paris, il décède le 17 novembre 1917 à Meudon.

L’œuvre de Rodin est l’une de celle qui atteint le symbole universel.
La porte de l’enfer, Le Balzac, les Bourgeois de Calais, Le penseur, Le baiser… sont autant de chefs-d’œuvre identifiable.

Ce n’est que dans les années 80 que Rodin fut admis au nombre des grands.
Le point culminant de sa carrière se situe très probablement en 1900 alors qu’il expose au pavillon de l’Alma le meilleur de son œuvre, il avait alors 60 ans.
Cette reconnaissance tardive mais éclatante se concrétise en un lieu : le fastueux Hôtel Biron, lieu unique en plein centre de Paris entouré de 3 hectares de jardins.
Ce musée dédié à ses œuvres mais aussi à ses collections personnelles ouvre ses portes aux admirateurs de chefs-d’œuvre de la sculpture universelle.

Les bourgeois de Calais
1884 – 1889, bronze, 231 x 245 x 203
Musée Rodin, Paris

En 1884, la ville de Calais commande à Rodin un monument évoquant l’histoire des six notables qui se sacrifièrent pour sauver leur cité assiégée par les Anglais lors de la guerre de Cent Ans.
Le sculpteur a choisi un moment de tension extrême : celui où les bourgeois se dirigent vers le camp du roi ennemi, où chacun médite sur sa propre mort.
Présenté dans le jardin du musée, le groupe des Bourgeois de Calais a été installé à hauteur d’homme comme l’avait souhaité l’artiste.
La ville de Calais où fut inauguré le monument en 1895, avait préféré s’en tenir à une présentation traditionnelle sur un socle élevé. Pourtant, le choix de l’artiste visait à réduire la distance entre les personnages sculptés et les spectateurs et à accentuer le caractère pathétique du groupe.
Chaque bourgeois se caractérise par un geste de la main, ouverte ou repliée. Rodin n’a pas hésité à modifier les proportions des membres, les sur développant afin de renforcer l’effet dramatique.
Jeune homme ou vieillard, chaque personnage devient alors l’archétype du sacrifié qui se dévoue à la cause commune.
Rodin travaille sur le monument en plusieurs étapes. Dans la première maquette il insiste sur l’expression collective du sacrifice. Il fit ensuite des études nues et vêtues pour chaque personnage. Chaque figure du groupe se singularise tant par son âge que par son attitude ou son expression.
Le grand modèle en plâtre fut exposé en 1889.

« Un instant de tendre abandon ne diffère d’un attentat à la pudeur que par l’absence de gendarme. »René clair »

Auguste Rodin Femme nue à la jambe gauche écartée © Musée Rodin – Photo : Jean de Calan

Auguste Rodin par Félix Nadar, 1893

De ses amours avec Camille Claudel, son assistante de talent, naissent les sculptures de couples enlacés, tel « Le Baiser ».

La statue que Rodin exécute en hommage à Balzac suscite un véritable tollé. Lors de l’exposition universelle de 1900, la rétrospective Rodin est un triomphe.

Victime d’une attaque en 1916, Rodin épouse Rose et meurt l’année suivante, peu après elle.

« L’oeuvre aura cette simplicité que l’on trouve si difficilement quand on la cherche […] ; cette simplicité où tout est harmonieux, où tout semble facile, et qui en art, est le commencement et la fin […] La simplicité fixe l’essentiel ». Rodin, in Henri Dujardin-Beaumetz , Entretiens sur l’art, 1913

Auguste Rodin, issu d’un milieu modeste, est un autodidacte qui ne doit rien à l’école. Ayant toujours aimé dessiner, il découvre sa vocation de sculpteur par hasard à l’âge de 15 ans.

Refusé aux Beaux-Arts, Auguste Rodin devient à dix-huit ans maçon d’art. Lorsqu’il loue son premier atelier où il vit avec Rose, son modèle et sa compagne, il connaît des années difficiles. Pendant 20 ans, Rodin ne participe à aucun Salon.

Installé à Bruxelles et après être allé à la rencontre de Michel-Ange, à Florence, il se décide à exposer « L’Âge d’airain », qui fait scandale mais le sort de l’anonymat. Avec la maturité, vient le temps des commandes : la porte pour le futur musée des Arts décoratifs, exécutée d’après « La Divine Comédie » de Dante, sur laquelle Rodin travaille 20 ans durant, ne sera jamais livrée. Puis c’est le monument à la mémoire des bourgeois de Calais qui lui commande la ville : il ne plaît pas à ses commanditaires, mais l’inauguration a tout de même lieu en 1895.

Camille Claudel est née le 8 décembre 1864, elle a une trentaine d’années dans ce bloc de marbre; artiste douée, l’élève va vite égaler, voire surpasser son amant de maître qu’elle quittera quelques années plus tard, n’en pouvant plus d’une relation par trop tumultueuse et passionnelle; elle ne s’en remettra jamais vraiment, jusqu’à sombrer dans la folie et mourir en internement en 1943.

Rodin, Rudier, ... en 1917

Paolo et Francesca  1887-1889

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*