Skip to content

Mélanie Thierry

Avant le début du tournage d’un film « Pour une femme », Mélanie Thierry apprend toujours l’ensemble de son texte par cœur. Elle avoue avoir un tel trac qu’elle en devient dyslexique. Pour éviter les erreurs, elle préfère donc être préparée. Mais le processus de casting de Diane Kurys l’a forcée à changer ses habitudes : la réalisatrice a désiré faire plusieurs lectures avec elle avant de la choisir pour le rôle. Une épreuve difficile pour l’actrice : « J’étais pétrifiée, alors même que Diane essayait de me réconforter ! »

Pour préparer son rôle, Mélanie Thierry s’est inspirée de Meryl Streep dans Sur la Route de Madison et Julianne Moore dans The Hours. Elle a cherché à reproduire leurs gestes de lassitude et la façon dont leurs personnages s’occupent de la maison. Nicolas Duvauchelle, quant à lui, a étudié l’histoire des chasseurs de nazis en lisant un livre que lui avait donné Diane Kurys.

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*