Skip to content

Stars de lunettes

En 2009, les marques de solaires puisent dans leurs archives les modèles cultes des années 1950 à 1980 et s’inspirent du style indémodable de personnalités mythiques.

Vous reprendrez bien un peu de mystère à la Grace Kelly ? À moins de préférer un air de Jackie Kennedy ? Ou bien un regard à la Marcello Mastroianni ? Cet été, les fabricants de lunettes de soleil semblent s‘être passé le mot : se référer aux icônes du XXe siècle, c’est encore ce qu’il y a de plus chic et efficace pour vendre des verres fumés. « Plutôt qu’une marque ou un logo, les gens recherchent désormais une histoire et un nom référent qui donnent une identité au produit », affirment en chœur Alexia Nachim et Sophie Perelstein des Lunettes d’Also, une boutique pointue du Marais, spécialisée dans les montures faites main. D’ailleurs, les deux sympathiques maîtresses du lieu mettent en avant les modèles de François Pinton et Oliver Goldsmith, deux maisons de qualité, reprises chacune par les petites-filles des fondateurs.

Ces dernières n’ont eu qu‘à puiser dans les archives de leurs grands-parents pour ressortir les modèles rétro (verres hauts et ronds) ou eighties (forme « pantos » au rond légèrement aplati sur la partie supérieure), qui s’arrachent depuis quelques saisons. « Mon grand-père était opticien et tenait une boutique dans le XVIe arrondissement, où défilait le gotha international des années 1950 et 1960 pour qui il créait des montures exclusives », raconte Philippine Pinton, 26 ans, aujourd’hui responsable création et identité visuelle de la marque François Pinton qui réédite la Kelly, la Jacky et la Ona, des montures mythiques fabriquées pour Grace, Jackie et Aristote Onassis. « Des solaires chics et discrètes, bref indémodables, ajoute la jeune femme, tout le monde les veut. »

Même son de cloche chez Oliver Goldsmith, une entreprise familiale fondée en 1926, en Angleterre, et devenue après-guerre une griffe de lunettes phare prisée des stars. En 2005, vingt ans après l’arrêt de la production, la petite-fille, Claire Goldsmith, reprend l’affaire – « C’est un héritage que je ne peux pas dilapider », affirme-t-elle -, et relance certains modèles cultes en inscrivant, à l’intérieur des branches, le nom et la date de création : Audrey (Hepburn), 1963 ; Sophia (Loren), 1960 ; Sophie, 1968 ; Bonny, 1978 ; Jackie (Kennedy),…
« Au-delà du style, c’est aussi la qualité des montures en acétate japonais – et non pas en plastique injecté comme chez la plupart des autres marques -, qui prime chez Oliver Goldsmith », explique Alice N’Guyen, représentante de la griffe en France. « Ce sont des modèles très demandés chez nous pour le savoir-faire qui est derrière, poursuit Alexia Nachim. Les clients nous réclament aussi du vintage, ce qui ne veut plus dire grand-chose aujourd’hui, si ce n’est une référence au passé. »

Le premier à avoir compris cet attrait du passé, c’estRay-Ban. En 2007, le géant de la lunette de soleil relance sa Wayfarer. La reproduction fidèle du modèle des années 1960, immortalisée notamment par Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé, fait un tabac. Cette année, la marque communique sur une autre réédition, la Clubmaster de 1986, inspirée du style des années 1950 et 1960, et la met en scène à travers une série de concerts interprétés par des groupes musicaux en vue (The Kills, Black Kids, Ipso Facto…).

Persol aussi cartonne avec ses modèles 649 et 714. Et ce n’est pas un hasard si ce sont encore deux monstres sacrés du siècle passé qui ont contribué à les remettre au goût du jour. Le 649 est entré dans la légende en 1961, avec Marcello Mastroianni dans Divorce à l’italienne. Le 714, variante pliante du premier, a été rendu célèbre par Steve McQueen dans la scène initiale de L’Affaire Thomas Crown. « Persol, c’est le symbole de l‘élégance à l’italienne, explique Valérie Cuminet, directeur marketing chez Solaris. On revient à des modèles épurés et référents qui rassurent. » Elle a aussi remarqué cette année, dans son réseau de distribution, un thème seventies avec des montures XXL légères, aux coloris pastel, et un retour aux eighties, l’autre grande tendance de la saison.

Prenez Carrera, par exemple : ses modèles Champion, Safari et Cup, grands succès du moment, sont des montures inspirées de celles qui ont fait fureur dans les années 1980. Alain Mikli, fête, lui, les 30 ans de sa maison en relançant, entre autres, les collectors de cette période, dont la fameuse solaire enveloppante forme papillon portée par Grace Jones. Dior s’engouffre aussi dans le vintage avec sa Very Dior, une monture en métal de 1979 revisitée dans des nuances de verres dégradés. Enfin, Gucci reprend sur les branches de ses solaires l’imprimé Flora (dans une variation noire et blanche), un motif créé en 1966 pour un foulard destiné à Grace de Monaco. Encore elle !

Grace Kelly, mais aussi Jackie Kennedy. Deux références ultimes en matière de style. Et les marques sont pléthores cet été à le rappeler. Dont Nina Ricci qui réédite les lunettes oversize que portait la First Lady en couverture de Paris Match le 30 janvier 1978. Cutler and Gross aussi, qui rend hommage à la princesse Grace à travers une collection aux couleurs acidulées baptisée « Monte-Carlo ». « Nous avons toujours été inspirés par les personnalités qui pensaient que les lunettes faisaient partie de leur image, raconte Tony Cutler qui, chaque année, met en avant une icône telle Catherine Deneuve dans Belle de jour ou Dustin Hoffman dans Le Lauréat, fils conducteurs des lignes en 2008. L’idée, c’est de réveiller des souvenirs et de les traduire dans le monde moderne. » Les lunettes noires, mémoire du XXe siècle ?

http://www.pinton.fr/main.html

http://www.maisonbonnet.com

http://www.persol.com/france

http://www.solaris-sunglass.com/

http://www.carreraworld.com/fr/

http://www.mikli.fr/

http://www.chromehearts.com/ch_europe.htm

http://www.deromebrenner.com/

http://www.garrettleight.com/

http://www.gotti.ch/

http://www.morel-france.com/

http://www.tagheuer.com/int-en/eyeglasses

http://www.vuarnet.com/

http://www.lindafarrow.co.uk/

http://www.bugatti-eyewear.com/

http://www.blac.dk/

http://www.badgleymischka.com/

http://www.leslunettesdalso.com/

http://www.olivergoldsmith.com/Default.aspx

http://www.cutlerandgross.com/

http://www.ray-ban.com/france/

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*