Skip to content

en italie

 24 décembre 2008 •

Je me souviens d’un hotel au bord du lac de Côme, une architecture de Palace désuet mais dont la monumentalité vous plongeait tout droit dans une histoire du 19ème siècle, sur les contours d’un romantisme et peut être qu’au détour d’un couloir j’aurai pu rencontrer les fantômes de George Sand et d’Alfred de Musset, qui sait? Alors nonchalement, je me transportais sur les rivages du lac où quelques écrivains y connurent des heures de sensibilité extrème comme si ce décor emplissait votre âme pour l’emmener au delà des vies sordides d’un quotidien hagard. 

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*