Skip to content

Rêve d’un lac majestueux que je rêverais derrière une désuète baie vitrée…

 30 décembre 2009 •

le vent respirait des allures champètres

sur quelles ondes tonitruantes profusées sur la plate surface d’une eau glaciale et lumineuse

j’arrête là

car je suis rêveuse de cette femme de dos qui a la grâce, l’élégance la prestance qui vous transporte dans des temps autres dans des espaces autres, je suis jalouse de ce profil mystérieux qui ferait chanceler tout homme… dans l’antre doux des séductions ennivrantes

oui je voudrais, un instant être telle elle

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*