Skip to content

Une île abandonnée en plein New York

Une île abandonnée en plein New York

12/02/2013

New York incarne dans la culture contemporaine un nombre incalculable d’images de la ville moderne et tentaculaire. De ses skyscrapers à ses taxis jaunes, de Central Park à Times Square en passant par Brooklyn Bridge, on pense en avoir tout vu et connaître son paysage sur le bout des doigts.

Il n’en est rien, comme nous le prouve l’exemple de l’île de North Brother. Située sur l’East River entre les quartiers du Queens et du Bronx, ce petit caillou est en réalité une île complètement déserte !

Ce ne fut pourtant pas toujours le cas : en 1885, on y construisit un hôpital ainsi qu’un bâtiment de quarantaine où l’on isolait les victimes de la fièvre typhoïde et de la variole. Dans les années 50, le bâtiment fut réutilisé comme centre de désintoxication (on peut observer quelques dessins de la part d’anciens patients du site) avant d’être laissé à l’abandon en 1963. L’île n’a jamais connu d’autres occupants depuis, bien que les autorités municipales ont envisagé d’y construire une prison dans les années 80.

Cela peut apparaître étonnant au vu du potentiel d’attraction de la cité new-yorkaise, mais il faut dire que l’endroit cumule un certain nombre de défauts rédhibitoires : difficile d’accès, elle nécessite des investissements trop coûteux et ne possède pas de système d’évacuation des eaux usées. Et c’est sans compter sur les nuisances sonores générées par l’aéroport de LaGuardia situé à proximité, derrière l’île de Rikers Island.

L’île est donc désormais entièrement recouverte par la végétation, comme on peut le voir sur ces photographies envoûtantes prises par un amateur qui était parti de New York en kayak pour rejoindre le Connecticut. Fasciné par cet endroit laissé à l’abandon, il a publié une série de clichés sur le net afin de partager avec le reste du monde son étonnement.

 

Par Julien Lada

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*