Skip to content

Visiter le chateau de la belle au bois dormant… du Disney en vrai!

Déjà cité au VIe siècle, sous le nom d’ Ucerum (chronique des Turons), le site occupe une situation stratégique, adossé à la Forêt de Chinon, il contrôle le chemin de Chinon vers Tours, et la navigation sur la Loire et l’Indre.
On trouve dans l’enceinte du château des traces d’occupation préhistorique. Enceintes et vestiges gallo-romains (petit tumulus et tombes).

Le premier seigneur connu des terres d’Ussé fut en 1004, le redoutable viking GUELDUIN 1er de Saumur (« Le diable de Saumur »), qui porte les couleurs du Comte de Blois Eude et Thibault II, édifia la première forteresse en bois.

Guelduin, guerrier redoutable avait été Seigneur de Saumur, en 1004 il est cité comme Seigneur d’Ussé, de Saumur et de Pontlevoy.
Son fils Guelduin II, en 1040 lança la construction en pierre de la première forteresse.
Olivier d’Ussé, chevalier croisé vers 1099, sera le premier Seigneur d’Ussé.
En 1424 (vers la fin de la Guerre de Cent ans) Jean de Bueil, Seigneur d’Ussé, du chef de sa femme, sera le bâtisseur de la structure de base du château actuel. Le fils épousera la fille de Charles VII et d’Agnès Sorel

Au XVe siècle, sur les ruines de cette forteresse Jean V de Bueil commença la construction actuelle, alors château fort. La famille de Bueil était une des plus illustres de Touraine, plusieurs de ses membres s’étaient rendus célèbres pendant la guerre de Cent ans. Jean V de Bueil était capitaine du Roi Charles VII.

C’est en faveur de Louis II Bernin de Valentinay que la chatellenie d’Ussé fût érigée en Marquisat en 1700 (le domaine comprenait également les terres de Rivarenne et de Bréhémont).
Il est écrit dans le dossier : « La Seigneurie d’Ussé est très considérable, et d’une grande étendue, consistant en un château avec cinq grosses tours et fermé de fossés à fond de cave et pont-levis, dans l’enceinte duquel est une Eglise (chapelle actuelle), qui en est la paroisse où il y a un Chapitre composé d’un Doyen et de cinq chanoines de la Fondation des Seigneurs du dit lieu, avec un parc de soixante arpents, clos de murs, et avec tous les ornements qui peuvent rendre une terre capable de porter un titre éminent ».
Tous les actes furent officialisés en septembre 1700

En 1807, le château passa dans la famille de DURAS. Les cèdres du Liban ramenés de Terre Sainte par CHATEAUBRIAND pour son amie Claire de Kersaint, épouse du Duc de Duras, furent plantés en 1817 (on peut les admirer près de la chapelle)

Louis II Bernin de Valentinay est Receveur général des Finances à Tours, Contrôleur Général de la Maison du Roi, en janvier 1691,il épouse Jeanne-Françoise Le Prestre de Vauban, seconde fille du Maréchal de Vauban, ils auront trois enfants, dont Louis Bernin, Marquis d’Ussé, et deux filles, dont la cadette sera religieuse à Sainte Marie de Saint Denis, Jeanne-Françoise de Vauban décèdera le 14 novembre 1713.
Vauban viendra donc au Château d’Ussé passer chez son gendre quelques moments de loisirs, il réalisera des plans et des dessins de travaux qui seront exécutés à Ussé.
Sa fille sera Dame d’Ussé pendant 22 ans.
C’est donc sous Louis II de Valentinay que furent bâties, par le Maréchal de Vauban, la construction italienne et les terrasses du Château, au bout de la belle allée se trouve le Bastion de Vauban, une chambre porte le nom du Maréchal, on lui doit également l’allée des cavaliers.

La fille du Duc de Duras légua le château à son petit neveu le Duc de Blacas, dont les descendants sont propriétaires du château.

Le château d’Ussé correspond parfaitement à cette définition que l’on utilise souvent à propos de sites historiques de notre Val de Loire : rêve et réalité, histoire et légende…
La situation géographique d’Ussé est exceptionnelle, nid d’aigle accroché aux flans du côteau, adossé à l’immense forêt de Chinon, avec la rivière l’Indre, romantique et paresseuse, et le grand fleuve ligérien, la Loire, dominatrice, parfois terrifiante, toujours envoûtante et majestueuse, en harmonie avec les châteaux de la Loire qui la bordent.
« Le long des côteaux courbes et des nobles vallées, les châteaux sont posés comme des reposoirs, et dans la majesté des matins et des soirs la Loire et ses vassaux s’en vont par ces vallées. (Charles Péguy).

http://www.chateaudusse.fr/

Visiter les rêves de jeune fille dans une après midi éclairée de soleil…

One Comment

  1. Yves wrote:

    Vos photos sont sympas, merci. Je trouve que le région est très belle pour un voyage en famille, car ça permet de visiter le Château d’Ussé et d’autres endroits. C’est une belle région pour faire une croisière sur la Loire ou un petit tour en montgolfière.

    mercredi, juin 4, 2014 at 11 h 56 min | Permalink

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*

*